Engorgement temporaire des sols forestiers

Description générale

La carte des engorgements des sols forestiers français a été élaborée à partir du caractère bioindicateur des plantes forestières et des inventaires floristiques réalisés sur les placettes de l’Inventaire forestier national (IFN). L’engorgement sur une placette est estimé à partir des valeurs indicatrices des espèces présentes sur le site. La valeur indicatrice d’une espèce, qui représente son affinité à se développer sur des sols forestiers présentant des traces d’hydromorphie, a été évaluée à partir de la base de données EcoPlant (AgroParisTech).

Le caractère bioindicateur des espèces végétales forestières a d’abord été calculé à partir de 5300 placettes (Base EcoPlant) possédant toutes un inventaire floristique et une valeur d’engorgement. L’engorgement temporaire est calculé en fonction de la fréquence des espèces sur sols à horizon rédoxique < 40cm (sans horizon reductique) par rapport à la fréquence dans l'ensemble des placettes. L'indice d'engorgement des sols forestiers de 104 375 placettes de l’IFN (présentant au moins 5 espèces) inventoriées entre 1989 et 2004 a ensuite été estimé par la moyenne des valeurs indicatrices des espèces présentes sur chaque site (espèces non ligneuses). Une méthode d’interpolation par krigeage a été utilisée pour estimer l'engorgement entre les placettes et créer un indice sur l'ensemble des sols forestiers français avec une résolution de 1 km².

Principales limites d’utilisation

La densité des placettes utilisées pour réaliser la carte est kilométrique. Il ne convient donc pas de l’utiliser à une échelle infra-kilométrique. La carte de l’engorgement n’est pas valable hors milieu forestier du fait notamment : (i) des relevés floristiques employés, situés uniquement en forêt, (ii) des modifications de sol liées aux pratiques agricoles.

 

Les références bibliographiques

J.C. Gégout, V. Perez, I. Seynave, T. Andronik, C. Piedallu, B. Jabiol. Cartographie de l’engorgement temporaire des sols forestiers de France par bioindication floristique. Séminaire IGCS 2018 – Nancy – 5-7 juin 2018.